Trolls & Légendes comme si vous ne l’aviez pas raté

Publié le par le joueur

Trolls & Légendes, c’était ce week-end et c’était la grande fête du jeu et du fantastique en Belgique. Le festival est clairement orienté animation, avec de nombreux clubs qui proposent de moult jeux classiques ou prototypaux, les stands d’éditeurs qui comprennent plus de tables de jeux que de ventes, les auteurs de romans et de BD très disponibles, des concerts tous les soirs, beaucoup de public déguisé, des jongleurs, des montreurs de rapaces, des ateliers. Brefs, plus une ambiance de fête que de supermarché, et ça, on aime.

 

Dès le vendredi soir, le Naheulband faisait le plus gros concert de son existence avec 3 000 fans hurlants dans la salle et 700 reprenant les refrains à l’extérieur. On sent que le public était là pour jouer et pour s’amuser. Dans la journée, les tables étaient prises d’assaut, les gens venaient costumés, les T-shirts de geeks et autre naheulbeukeries avaient envahis le salon. Le dimanche à midi, la nouvelle boutique Cassioplay n’avait quasiment plus de dés à vendre, les Ombres d’Esteren étaient épuisés, les Cd Hymne Trolls sold out, les gens s’arrachaient les derniers exemplaires de démo de l’Aventure C’Est Dur.

 

Côté jeu de rôle, on pouvait rencontrer de nombreux auteurs (Eilléa mâles et femelles, qui faisaient jouer Manga no Densetsu et présentaient la sortie du kit de démo du jeu, Gabriel Féraud, l’auteur de Manga Boyz – un autre jeu de rôle sur les manga - , les auteurs et illustrateurs des Ombres d’Esteren), discuter avec les auteurs de Jeu de Rôle Magazine ou proposer ses projets aux nombreux éditeurs.

 

Côté jeu de société, Cité étaient mis à l’honneur pour son prix destiné aux créateurs confirmés, le Crâne de Cristal, gagné lors de la précédente convention organisée par la même équipe : En Jeux ! Eric Hanuise, nouvel éditeur, présentait le premier jeu de Flatlined Games : Dragon Rage, un wargame léger. On pouvait aussi jouer à des jeux de figurine sur de grandes tables, rencontrer l’éditeur de l’excellent magazine belge Plato et boire quantité de bière.

 

En même temps se tenait la Fantastique Convention, la plus grande convention sur la culture fantastique dans la francophonie, ou on pouvait rencontrer Robin Hobb, auteur des séries cultes de L’Assassin Royal, Les Aventuriers de la mer et plus récemment Les Cités des Anciens.

 

En plein air et au soleil avait aussi lieu une foire médiévale ou fans de reconstitutions et GNistes pouvaient trouver quelques merveilles.

 

Bref, probablement la meilleure convention de cette dernière année. De plus, le temps de trajet (moins de 3h) pour un parisien était tout à fait raisonnable. Hélas, elle n’a lieu que tous les 2 ans mais pour vous faire patienter aura lieu cet hiver En Jeux ! 2, organisé par la même équipe et toujours en Belgique.

 

 

Publié dans Convention

Commenter cet article